› Société

Un projet pour la promotion de la paix et la cohésion sociale voit le jour dans le Bam

Le Projet d’appui à la co-construction de la paix et de la cohésion sociale dans la région du Centre-Nord, a été lancé le 18 juin 2020, dans un contexte marqué par l’insécurité et des tensions entre certaines communautés.

Le Centre d’études et de coopération internationale (CECI) a lancé le 18 juin 2020 à Kongoussi, le Projet d’appui à la co-construction de la paix et de la cohésion sociale dans la région du Centre-Nord.

Le projet sera centré sur la promotion de la femme et les mécanismes endogènes et inclusifs de promotion de la paix.

Le lancement a réuni les autorités administratives, coutumières et religieuses, les représentants des organisations de la société civile et des communes bénéficiaires sous la présidence du préfet du département de Kongoussi, Bassidiki Ouattara, représentant le Haut-Commissaire du Bam.

Selon le coordonnateur du projet Boureima Soré, l’objectif du lancement est de mieux informer les autorités et les bénéficiaires du projet de son concept et susciter d’eux, une pleine adhésion pour sa mise en œuvre réussie.

«Pour ce qui concerne les autorités locales, nous attendons d’eux une participation active pour faciliter la mise en œuvre du projet.  A l’endroit des populations bénéficiaires, nous attendons d’elles un engagement et une appropriation du projet sur le terrain» a-t-il souhaité.

Pour Bassidiki Ouattara, les objectifs du projet entre en droite ligne avec les missions du ministère en charge de la Cohésion sociale qui s’évertue à promouvoir la paix et la cohésion sociale au Burkina-Faso. Il a rassuré les responsables du projet de la disponibilité de l’administration déconcentrée ainsi que des services techniques concernés à les accompagner.

Le préfet a également invité tous les bénéficiaires à accompagner la mise en œuvre du projet dans leurs localités respectives.

«C’est un sentiment de joie qui m’anime après le lancement de ce projet. A l’adresse des populations concernées par le projet dans notre province, je les invite à se mobiliser et à prêter main forte à ses initiateurs car c’est ensemble que nous allons élaborer les mécanismes à même de préserver notre vivre ensemble» a-t-il déclaré.

En rappel, le projet a été financé par le Fonds des Nations Unies pour la construction de la paix.

D’un coût global de presque 413 millions de FCFA, la mise en œuvre de ce projet pilote est assurée par le CECI sur une période de 18 mois.

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut