› Société

Le SND veut inculquer « la fibre patriotique » à 1070 jeunes au Burkina

SND Service national pour le développement
Service national pour le développement

1070 jeunes volontaires de la 73e promotion du Service national pour le développement (SND) ont entamé lundi, une formation de cinq jours sur les notions de civisme et de patriotisme, afin de renforcer la cohésion nationale au Burkina Faso.

«La mission principale du Service national pour le développement (SND) est de contribuer au renforcement de la cohésion nationale en inculquant la jeunesse dans le processus du développement et en lui insufflant une fibre patriotique» a indiqué le Directeur général du SND, l’intendant colonel major Mathieu B. Benao.

Pour M. Benao, les appelés de la 73e promotion du SND au nombre de 1070 issus de six régions du Burkina que sont le Centre, le Centre- Est, le Centre- Ouest, le Centre-sud, le Nord et l’Est, vont renforcer leurs capacités pendant cinq jours sur les notions de civisme et de patriotisme.

Le patron du SND s’exprimait lundi au palais de la Culture Jean Pierre Guingané de Ouagadougou, à l’ouverture de la deuxième session de formation des jeunes volontaires sur les valeurs civiques et patriotiques.

Il a expliqué que cette deuxième étape de la formation après celle de Kaya qui a regroupé 280 jeunes volontaires du Sahel, du Plateau Central et du Centre-nord, vise à leurs donner des rudiments nécessaires tels que l’éthique et la déontologie afin que les jeunes puissent évoluer durant un an dans l’administration publique.

L’intendant colonel major a expliqué que la formation se décline en modules et sera axé entre autres sur le service civique, la culture de la paix et de la tolérance et l’animation de la vie politique en démocratie.

La formation sera assurée par les formateurs du SND, des ministères en charge de la promotion civique, de la Défense, de la Culture, de l’Emploi, des responsables du Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) etc.

Mathieu B. Benao a précisé qu’une dernière étape est prévue du 14 au 18 septembre prochain dans la ville de Bobo Dioulasso et regroupera 440 jeunes qui viendront des régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, des Hauts Bassins et du Sud-Ouest.

La représentante du gouverneur de la région du Centre, Manila Zoubga/Bayili, a exhorté les jeunes à être attentifs aux modules qui seront dispensés afin d’être des ambassadeurs dans les services où ils seront affectés.

Mme Zoubga a aussi recommandé aux jeunes volontaires de respecter leurs aînés et le bien public et d’être également assidus aux tâches qui leurs seront confiées dans les différents services de l’administration publique.

En rappel, depuis 2002, le SND s’est engagé à donner une formation civique et patriotique à l’endroit des jeunes citoyens pour le développement du Burkina Faso.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut