International › APA

Sénégal : la mort en détention d’un ancien soldat alimente la presse

Les quotidiens sénégalais parvenus à APA ce vendredi 15 juillet 2022, sont revenus largement sur la mort en détention de François Mancabou, un ancien soldat, arrêté dans le cadre d’une enquête pour « actes de terrorisme et atteinte à la sureté de l’Etat ».La mort suspecte de François Mancabou et les autres allonge « la liste macabre des crimes sans criminels », indique Walf Quotidien. Le procureur entre « détails » et « zones d’ombre », ajoute le journal. Le chef de parquet « soupçonne le suicide », alors que la famille du défunt et ses avocats sont persuadés que François Mancabou a été « torturé » à la Sureté urbaine de Dakar.

Mort de François Mancabou, arrêté dans le cadre d’une enquête pour acte de « terrorisme », le « Procureur étale sa version », relève Sud Quotidien. Les Organisations des droits de l’homme exigent une enquête impartiale. Le journal s’interroge sur le prix à payer pour la lutte contre le terrorisme brandi par les autorités du pays.

« Ceux qui ont tué Mancabou paieront », clame son avocat Me Ousseynou Gaye, dans le journal L’Observateur. La robe noire confirme qu’avant son décès, le défunt a eu un moment de « lucidité et a raconté tout à sa famille ».

Mais, dans les colonnes du même journal, le Procureur Amady Diouf accrédite la thèse du « suicide » et soutient que l’ancien garde du corps s’est « violemment cogné le mur et les grilles. »

EnQuête revient sur « le film de la tragédie ». Citant le Procureur qui soutient que le détenu « a violemment cogné le mur et les grilles de la cellule », évoquant une vidéo de 13 minutes, qui sera montrée à la famille et aux défenseurs des droits de l’homme.

Son avocat Me Ousseynou Gaye dément le chef du parquet dans le même journal. « Ce sont des histoires. La vérité est qu’ils l’ont torturé », dit-il. Seydi Gassama, d’Amnesty International prévient, « aucune vidéo ne sera versée au dossier, sans qu’elle ne soit authentifiée »

Bés Bi, Le Jour parle « d’un mort encombrant ». Le certificat de décès conclut à « une mort accidentelle ». Le journal évoque les « polémiques sur les circonstances du décès de François Mancabou » jugée « troublante ». Amnesty International « soupçonne des actes de tortures » et réclame la lumière dans cette affaire.

Sur un autre registre, Walf Quotidien évoque la tournée économique de Macky Sall à Saint-Louis. « Macky timidement accueilli », indique le journal. Les Saint-louisiens ont réservé un accueil mitigé au chef de l’Etat à la cité tricentenaire.

Le Soleil parle d’un « accueil enthousiaste » réservé au président de la République. Le quotidien national parle de 700 milliards qui seront investis pour le nouvel aéroport et le futur hôpital de Saint-Louis.

Walf Quotidien fait un focus sur la campagne électorale des Législatives du 31 juillet prochain qui bat son plein à Dakar et à l’intérieur du pays. Le journal analyse les « forces et faiblesses » des deux grandes coalitions à savoir Yewwi Askan Wi (opposition, Liberez le peuple) et Benno Bokk Yakaar (majorité, uni pour l’espoir).


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut