› Politique

Révélations sur la récente visite d’Hamed Bakayoko à Roch Kaboré

Le retour de Blaise Compaoré au Burkina Faso serait au centre de la visite rendue au président Roch Kaboré, par le ministre d’Etat ivoirien, Hamed Bakayoko, le 12 avril 2019, à Ouagadougou.

On en sait un peu plus sur la récente visite du ministre d’Etat ivoirien, ministre de la Défense au Burkina Faso. En tout cas, si l’on en croit les confidences de Jeune Afrique (JA), dans sa dernière édition disponible depuis le dimanche 21 avril 2019. A en croire le confrère, qui révélait dans sa dernière parution une lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré, c’est le ministre ivoirien de la Défense qui a joué les émissaires pour porter ladite missive au Palais de Kosyam, à Ouagadougou. Ainsi, c’est une lettre de main en main que Hamed Bakayoko a porté au président burkinabé, au nom de son prédécesseur refugié à Abidjan après le coup d’Etat de septembre 2015.

 

Dans ce courrier, révèle notre source, il s’agit du retour au pays que manifeste l’ancien dirigeant burkinabé vivant en terre ivoirienne. A propos, souligne JA, Hamed Bakayoko fait parties des « intermédiaires », qui s’activent ces dernières semaines pour rapprocher Roch Kaboré et Blaise Compaoré. Le souhait de M. Compaoré de regagner sa patrie natale, fait savoir le confrère, a déjà été signifié à l’actuel président du Burkina Faso par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, quand ces deux personnalités se sont rencontrées à la cérémonie d’investiture de Macky Sall à Dakar, le 2 avril dernier. Le sujet n’est donc pas nouveau pour M. Kaboré dont de proches collaborateurs ont confié qu’il n’est pas exclu qu’il adresse une réponse à son prédécesseur dans les jours qui suivent.

 

Beaucoup de proches de Compaoré, à l’instar de son ancien ministre, Boureima Baldini ou de l’avocat de sa famille, Pierre Olivier Sur, s’activent pour décrisper l’ambiance entre l’ancien président et le tenant actuel du Palais de Kosyam. Toute chose qui devrait permettre au « beau-frère » des Ivoiriens de regagner tranquillement sa patrie et y reprendre vie.

Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut