Société › Education

Retard de reclassement au ministère de l’éducation nationale

AIB/média

Des enseignants ont lancé lundi, le mouvement M18 pour protester contre leur non reclassement depuis 2018, rapporte Sidwaya.

«Comment un agent de catégorie B va continuer à toucher pendant deux ans le salaire d’un agent de C», s’est interrogé le porte-parole du Mouvement 18 (M18), Adama Dabilgou, lundi lors de la présentation de la structure.

Selon M. Dabilgou, c’est à partir de 2018 que de très nombreux agents du département en charge de l’Education nationale ont commencé à connaitre des retards dans leurs avancements ; d’où le nom donné au mouvement M18.

«Comment peut-on, comprendre qu’une administration qui se veut sérieuse, dirigée par un homme qui se dit sérieux peut être incapable pendant deux ans d’établir un simple acte administratif ? A la limite nous apercevons un manque de volonté à le faire et ce manque s’illustre dans l’intention de nous confiner dans le cercle vicieux de la pauvreté», s’est-il insurgé.

A l’écouter, le M18 n’est pas tenu de négocier avec le gouvernement car il veut simplement rentrer dans ses droits et ne réclame pas une augmentation de salaire.

«Nous sommes déterminés et résolus à la lutte, au besoin, jusqu’au sacrifice ultime et nous ne reculons devant rien», a-t-il prévenu.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut