International › APA

Maroc : les réserves de sang ne couvrent que les besoins de 6 à 7 jours (responsable)

Propos recueillis par Hicham Alaoui –
C’est alarmant ! Les réserves actuelles de sang au Maroc ne couvrent que les besoins de 6 à 7 jours, a déclaré directeur du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), Dr. Mohamed Benajiba.« A ce jour, les réserves nationales de sang est de 5.000 poches, synonyme de 6 à 7 jours », a indiqué à APA Dr. Benajiba.

Pour lui, l’insuffisance de sang est un « constat international et toutes les réserves au niveau de tous les pays ont diminué à cause de situation de confinement liés au coronavirus.

« Les gens d’abord ont peur d’être contaminés lorsqu’ils vont s’adresser à un centre de transfusion, mais ils ne sont pas conscients qu’il y a des malades qui sont dans une situation d’urgence », a-t-il alerté.

Au niveau du Maroc, « nous essayons de s’adapter à cette situation, d’assurer au maximum de sécurité aux donneurs de sang et d’autres part de procéder à une réduction de la consommation des produits de sang au niveau des hôpitaux et des cliniques », a fait savoir Dr Benajiba. « On va se contenter uniquement de tout ce qui est urgent », a-t-il confié à APA.

Pour rappel, toutes les mesures nécessaires ont été mises en place dans les centres de transfusion pour éviter toute contamination par ce virus. Quant aux instruments utilisés, ils sont stériles et à usage unique.

Quant aux poches de sang, elles ne sont pas destinées aux personnes atteintes de coronavirus, mais aux autres malades et personnes hospitalisés à travers le Royaume.

A ce jour, le Maroc a enregistré 170 cas contamination par le virus de Covid-19, dont cinq morts de six personnes rétablies entièrement du virus.

Pour limiter la propagation du virus, le ministère de la santé appelle la population à respecter les consignes d’hygiène et de sécurité sanitaire, ainsi que les mesures préventives prises par les autorités marocaines, en faisant preuve de responsabilité et de sens du patriotisme.

Les autorités publiques ont pris des mesures drastiques pour enrayer la propagation du virus. Ainsi, un état d’urgence sanitaire a été décrété depuis vendredi 20 mars et jusqu’au 20 avril prochain.


Commentaire

À LA UNE
Retour en haut