International › APA

Mali : les populations de Sévaré réclament le départ des forces étrangères

Les populations de la ville de Sévaré (centre du Mali) ont manifesté, mercredi matin, pour demander le départ des forces étrangères présentes sur le sol malien, après l’attaque terroriste perpétrée contre les camps militaires de Boulikessy et le poste de contrôle de Mondoro.Les populations de la ville de Sévaré se sont mobilisées très tôt ce mercredi pour demander « le départ des forces étrangères » du pays. « La présence de la Minusma et de Barkhane ne nous servent à rien. Les attaques depuis leur arrivée n’ont pas diminué, au contraire, elles ne font qu’augmenter », s’insurge un manifestant dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

 

« La Minusma est à la base du terrorisme pour bénéficier de l’argent de l’ONU. Il faut que justice soit rendue, il faut réviser l’accord de défense entre le Mali et la France » sont, entre autres, les slogans visibles sur les banderoles et pancartes brandies par les manifestants. 

 Le 02 Octobre dernier, ce sont les femmes du camp du 33ème régiment des commandos parachutistes qui ont manifesté pour exiger les chiffres exacts sur le nombre de morts suite à l’attaque du camp de Boulkessy. 

 

Malgré la présence des 13 000 hommes de la Minusma au Mali et de la force française Barkhane, le bilan macabre se chiffre à « 2200 attaques, 11500 morts, des milliers de blessés », selon Jean- Claude Brou, président de la commission de la Cedeao.


Commentaire

À LA UNE
Retour en haut