InternationalPolitique › Autres

Les dirigeants de la CEDEAO veulent mobiliser 1 milliard de dollars contre le terrorisme

A la clôture du sommet de la CEDEAO, à Ouagadougou, le samedi 14 septembre 2019, les chefs d’Etat se sont engagés à mobiliser un milliard de dollars, pour soutenir la lutte contre le terrorisme. 

Un milliard de dollars sur quatre ans pour combattre le djihadisme  : c’est la décision phare du sommet extraordinaire « de lutte contre le terrorisme » de la CEDEAO, qui s’est tenu, samedi 14 septembre, à Ouagadougou.

« Les débats nous ont permis d’adopter des décisions très fortes (…). La conférence (élargie au Tchad et à la Mauritanie) a adopté un plan d’action et de mobilisation de ressources à hauteur d’un milliard de dollars pour la lutte contre le terrorisme », a annoncé le président nigérien Mahamadou Issoufou à la clôture du sommet.

Le plan et son budget, qui fait appel uniquement à des ressources internes, seront présentés en décembre lors du prochain sommet de la Cédéao à Abuja mais l’argent qui sera versé dans un « pot commun » servira notamment à « renforcer les capacités opérationnelles » des armées nationales ainsi que des forces conjointes » comme le G5 Sahel ou la Force multinationale mixte du bassin du lac Tchad.

La conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO a condamné les attaques terroristes dans la sous-région, et réaffirmé sa détermination à fédérer les énergies dans la lutte contre les groupes terroristes qui opèrent dans l’espace communautaire. Selon le rapporteur général, Jean-Claude Kassi Brou, président de la Commission de la CEDEAO, la conférence des chefs d’Etat a aussi réaffirmé l’unicité du territoire malien, et demandé la résolution urgente de la question de la ville de Kidal au Mali et de la crise libyenne, sanctuaires des groupes terroristes qui déstabilisent la sous-région.

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut