Société › Education

Le Ministre de l’éducation prône l’accroissement de la formation technologique au Burkina

Le Ministre de l'éducation prône l’accroissement de la formation technologique au Burkina

Parmi les 125 805 candidats en lice pour le baccalauréat, 116 000 relèvent de l’enseignement général ; un constat qui amène le ministre de l’Education nationale Stanislas Ouaro à prôner l’accroissement de la formation technologique.

Le Baccalauréat 2020 démarré lundi matin, enregistre 125 805 candidats parmi lesquels 116 000 sont en quête d’un BAC d’enseignement général.

Selon le ministre Ouaro, le défi poursuivi par son ministère, «c’est de faire en sorte que l’on s’oriente plus vers les formations technologiques».

Il a indiqué que cette année, le nombre de candidats au BAC C est de 321 élèves alors qu’il n’avait guère atteint 200 élèves entre 2015 et 2018, selon les chiffres de l’office du BAC.

Pour le ministre Ouaro, «cela montre que les efforts en matière de développement des lycées scientifiques (deux sont ouverts depuis 2017-2018, l’un à Bobo-Dioulasso et l’autre à Ouagadougou) ont commencé à payer».

Il a rappelé que les premières promotions des deux lycées scientifiques qui sont cette année en classe de Terminale C, ont permis d’atteindre ces chiffres.

«Nous pensons que d’ici quelques années, on pourra atteindre au moins 1000 candidats de la série C, avec l’objectif poursuivi qui est d’ouvrir au moins un lycée scientifique dans chaque région», a-t-il indiqué.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut