Société › Actualité

Le gouvernement Burkinabé décrète un deuil national de 48h après les attaques dans le nord du pays

Le président de la république du Burkina Faso, Christian Kaboré a annoncé sur son compte twitter, un deuil de deux jours. Cette décision intervient après l’attaque meurtrière, qui a couté la vie à 43 personnes dans le nord du pays.

Par ailleurs, au cours de ce deuil national, les drapeaux seront mis en berne sur tous les édifices publics et les réjouissances populaires interdites.

Cependant, face à la recrudescence de l’insécurité, le parlement burkinabé a récemment adopté une loi à l’initiative du président Burkinabé. Cette loi, autoriserait le recrutement de volontaires locaux dans la lutte anti-djihadiste.

Pour rappel, un groupe de personnes armés, non identifiés à fait irruption le dimanche, dans les villages de Dinguila et Barga de la province de Yatenga. Ces derniers ont causé un massacre.


Commentaire

À LA UNE
Retour en haut