International › APA

Le « déballage » de l’opposition sur l’affaire Aliou Sall au menu de la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA font focus sur la sortie de trois leaders de l’opposition, regroupés autour du Congrès de la renaissance démocratique (CRD) pour dire tout ce qu’ils savent du « scandale à 10 milliards de dollars » révélé par la BBC et impliquant Aliou Sall, le frère du chef de l’Etat.Si ce n’était pas « le grand déballage », selon EnQuête, Le Quotidien est convaincu pour sa part d’avoir assisté à « un CRD de dénonciation » hier mardi lors de la conférence de presse organisée par les anciens ministres Abdoul Mbaye et Thierno Alassane Sall ainsi que le député Mamadou Lamine Diallo.

Concernant les deux premiers dans EnQuête, ils « révèlent une transaction conclue entre Timis corp et BP, en avril 2017, portant paiement de 250 millions de dollars US (137 milliards de francs CFA) ». Ils dénoncent une « clause secrète qui ouvre la voie à des paiements, sur 40 ans, à d’autres entités contrôlées par d’autres personnes que Frank Timis ».

Ces opposants accusent, en outre dans Le Quotidien, Macky Sall de « haute trahison » et annoncent « une plainte devant la CREI contre Aliou Sall », la cour de répression de l’enrichissement illicite qui a condamné Karim Wade.

Mettant tout justement « le feu au… pétrole », selon Vox Populi, les trois leaders du CRD « veulent (également) traduire Macky, Aly Ngouille et Boune Dionne devant la Haute Cour de justice pour +haute trahison+ ».

Le journal renseigne en outre que le procureur de la République sera en conférence de presse cet après-midi pour aborder entre autres ce sujet brûlant, pour lequel une enquête va être ouverte.

Et déjà, annonce L’AS, « des IGE (inspecteurs généraux d’Etat seraient) dans le viseur de la justice ».

Toutefois, le ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, fait un « état des lieux » du pétrole et du gaz dans un entretien avec le quotidien national Le Soleil.

« Notre pays sera plus un futur pays gazier que pétrolier… Il est heureux que le procureur de la République ait été saisi pour l’ouverture d’une information judiciaire », a déclaré entre autres l’ancien directeur de la société nationale d’électricité.

Malgré cela, L’Observateur note une « nouvelle bombe » qui s’abat sur le régime de Macky Sall à cause de l’environnement économique et des affaires au Sénégal. Ce contexte, poursuit le journal, a conduit « la Banque mondiale (à) déclasse(r) le Sénégal » qui fait partie désormais des « 4 pays relégués dans la catégorie des pays à faible revenu ».

Sur la première sortie des Lions à la CAN, devant débuter d’ici 9 jours en Egypte, la star sénégalaise « Sadio (Mané serait) incertain contre Tanzanie » à cause d’avertissements reçus à la phase de qualification, explique le quotidien sportif Record. Une situation qui met déjà la fédération dans un « branle-bas » qui l’oblige à saisir la CAF.

Commentaire

À LA UNE
Retour en haut