International › APA

La géolocalisation des téléphones mobiles, réponse aux enjeux de sécurité en Côte d’Ivoire

La géolocalisation des téléphones mobiles intervient aujourd’hui de plus en plus dans les enquêtes judiciaires. 

Deveryware, entreprise française experte de cette technologie, la présente au Salon ShieldAfrica ouvert, mardi, à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Selon M. David Boisseau, Directeur export de cette entreprise, présent à Abidjan pour le salon international de la sécurité et de la défense dénommé ShieldAfrica, cette structure coopère notamment avec la DITT (Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques) de Côte d’Ivoire autour de l’investigation numérique pour les enquêtes.  

« Notre principale action est la géolocalisation des téléphones mobiles à des fins judiciaires. En cas d’interpellation, cet outil permet de chercher des preuves permettant de mettre en évidence qu’une personne était bien là sur le lieu de l’infraction en ce moment-là », a-t-il dit.

« Nous sommes un spécialiste historique de la géolocalisation temps réel en France et nous répondons aux besoins de la police, gendarmerie et de la douane pour géolocaliser en temps réel, piloter en mobilité des dispositifs de filature et d’intervention et accéder aux localisations passées », a-t-il relevé.

Cela, mentionne-t-il, est possible à travers une analyse des données téléphoniques, mais aussi à travers un laboratoire d’analyse ADN proposé par Tracip, filiale de Deveryware, où sur les scènes de crimes les traces de sang recueillies peuvent servir à apporter des preuves irréfutables de la présence d’un individu sur un lieu.

Le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la sécurité, Vagondo Diomandé, qui a sillonné les stands d’expositions sur la cyber sécurité, s’est félicité de ce que ce salon contribue à trouver et à développer une « solution africaine aux problèmes liés à la paix et à la sécurité ».

Shield Africa se veut un salon résolument engagé vers l’innovation technologique avec des solutions efficientes et adaptées aux pays africains. Le général Vagondo a salué ce carrefour des technologies de sécurité crée à Abidjan en 2013.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut