International › APA

KKB invite la CEI à « maintenir le cap » dans la tenue d’élections

Pas d'image

Le ministre ivoirien de la Réconciliation et de la cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin (KKB) qui se félicite de la tenue d’élections apaisées par la nouvelle équipe de la Commission électorale indépendante (CEI), espère un scrutin crédible à la présidentielle de 2025.M. Kouadio Konan Bertin s’exprimait à l’issue d’une séance de travail jeudi avec le président de la Commission électorale indépendante (CEI), M Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, et son bureau, au siège de l’institution à Abidjan.   

« Nous sommes venus porter un message. Vous savez, avant d’être ministre de la Réconciliation, je suis moi-même un acteur politique. Et par le passé, j’ai moi-même conduit; porté des contestations jusqu’à organiser, ici même, en ces lieux, des sit-in et des marches contre la CEI », a dit KKB.

A l’époque, fera-t-il observer, la CEI « était au centre de toute sorte de polémiques et les Ivoiriens avaient tendance à penser qu’elle était à la base des morts. Mais, depuis que le président Kuibiert est arrivé à la tête de l’institution avec son équipe (…) on organise les élections les plus inclusives ».

« Force est de constater que nous sommes à la troisième élection, avec la même liste électorale et la même CEI », a ajouté KKB, faisant remarquer que depuis la mort d’Houphouët-Boigny, la CEI permet aujourd’hui à l’opposition de s’exprimer grâce à des joutes électorales inclusives.    

Il a salué les récentes élections législatives et sénatoriales partielles qui se sont tenues « sans contestation, dans la paix et sans violence », laissant entendre « on a regardé ça, une seconde fois, une troisième fois et nous disons que quelque chose est en train de se passer ».

« Nous mettrons donc cela à l’actif du président de la CEI et de son équipe. Nous sommes donc venus, au nom du gouvernement, les féliciter et les encourager. Bien sûr, quand on les félicite et qu’on les encourage, ça les oblige à maintenir le cap », a-t-il poursuivi.  

Aujourd’hui, « on se rend compte que la maturité s’invite dans notre débat politique et notre démocratie se bonifie de jour en jour ; elle devient même exemplaire », a-t-il souligné priant que « les élections prochaines, municipales et régionales, viennent confirmer cette tendance ».  

« Si on a pu organiser pendant cinq ans des élections transparentes, non contestées, avec la même liste électorale et les mêmes acteurs, comment pouvons-nous comprendre qu’en 2025, nous n’allons pas à ce jeu-là démontrer à la face du monde le génie politique des Ivoiriens », s’est-il interrogé.  

Pour lui, les joutes électorales en Côte d’Ivoire gagnent en « maturité » et la « démocratie qui se bonifie peut être un exemple en Afrique ». Il a noté qu’il s’agit d’une visite de courtoisie mais pour « féliciter le président de la CEI et son équipe, les encourager au nom du gouvernement et les inviter à maintenir le cap pour le bonheur du peuple de Côte d’ivoire ».

Pour sa part, le président de la CEI s’est dit heureux de cette visite. Il félicité le ministre et, à travers lui, tout le gouvernement ivoirien. Car, les élections s’organisent dans un contexte et l’équipe gouvernementale travaille en amont pour la réussite des scrutins.

« Le contexte, il est paisible parce qu’il y a de actions qui ont été menées en amont, lesquelles actions permettent à la Côte d’Ivoire d’avoir la paix et permettent à la commission électorale d’organiser des élections dans un cadre plus paisible. Voilà pourquoi les résultats sont là », a-t-il insisté.  

M. Coulibaly-Kuibiert a estimé que « c’est une sorte de travail en synergie, tout le monde joue sa partition. Et quand c’est le cas, il n’y a pas de raison que des morts s’invitent à la joute électorale ». 


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut