› Politique

Jahkasa met en garde les présidents africains contre le pouvoir à perpétuité

Jahkasa

Au cours d’un concert époustouflant à Ouagadougou, au son du balafon reggae, le reggae man burkinabè Jahkasa a dénoncé «l’oppresseur Babylone» en mettant en garde les présidents africains contre le pouvoir à vie.

En effet, par sa voix forte et puissante de reggae, l’artiste Jahkasa n’a pas hésité a dire le fond de sa pensée au chef d’Etat burkinbè.  « Président Roch Kaboré, demandez à Blaise Compaoré. Une autre insurrection populaire est possible, si la volonté du peuple n’est pas respectée. Alors gare à vous. », lança le reggae man.

Par ailleurs, lors du concert époustouflant qui s’est déroulé dans une salle du Cenasa remplie, le concepteur du balafon reggae, Jahkasa a mis en garde le président ivoirien Alassane Ouattara, guinéen Alpha Condé et camerounais Paul Biya contre un pouvoir à vie.

Rappelons que les chefs d’Etats ivoiriens et guinéens, ont été réélus après 10 ans au pouvoir. Quant à Parésident Camerounais, Paul Biya, ce dernier détient 39 ans sur le fauteuil présidentiel.

Cependant, ce rassemblement musical a été un moyen pour l’artiste de faire passer un message à la jeunesse burkinabè. «Enfants du Faso, passez le message, que nous voulons vivre dans la cohésion. La violence n’arrange pas les choses, la haine, la colère, non plus. Nous pouvons revendiquer ensemble sans violence», a chanté l’artiste. « Oppresseur Babylone, aujourd’hui, ton règne est terminé. Oppresseur Babylone, tu respecteras les africains », a également entonné la méga star du reggae burkinabè et africain, repris en chœur par les spectateurs.

Auteur de trois albums, l’artiste a remporté le Marley d’Or 2020 de même que le Marley du meilleur concert, Marley de roots reggae et Marley du public.

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut