Eco et Business › Agro-industrie

Des producteurs semenciers reçoivent 64 tracteurs estimés à plus de 600 millions de FCFA

L’Union nationale des sociétés coopératives des producteurs semenciers du Burkina (UNPS-B) a offert vendredi dernier, aux membres de ses démembrements, 64 tracteurs d’un montant total de plus 600 millions de FCFA pour le développement de l’agriculture, lit-on lundi dans le journal public «Sidwaya».

«Ce sont au total 64 tracteurs, d’une valeur de 600 millions 600 mille FCFA, munis chacun d’une remorque agraire, d’une charrue et d’un pulvérisateur qui ont été octroyés aux membres affilés de l’UNPS-B», indique le quotidien d’Etat dans sa publication.

A l’en croire, la remise officielle des  équipements agricoles au profit des producteurs semenciers par le biais du ministère en charge de l’Agriculture montre que l’Etat s’investit dans la mécanisation du secteur agricole.

Pour le ministre Salifou Ouédraogo, les producteurs vont œuvrer à l’atteinte des objectifs de sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le pays à travers l’usage de ce matériel de travail.

M. Ouédraogo a également rassuré les exploitants semenciers de l’accompagnent de son département pour l’atteinte des défis alimentaires au Burkina Faso.

Le porte- parole des bénéficiaires, Mahamoudou Korogo a  salué le partenariat qui existe entre sa faîtière et l’UNPS-B qui permet de développer la filière agricole.

«Nous, bénéficiaires de ces 64 tracteurs, nous sommes reconnaissants à l’UNPS-B et  à la Société nationale de l’aménagement des terres et de l’équipement rural (SONATER) pour avoir  facilité l’acquisition aux petits producteurs que nous sommes», a- t-il indiqué.

M. Korogo s’est dit convaincu que cet équipement (machines) va permettre d’accroître les rendements en facilitant leurs tâches et a invité tous les bénéficiaires à utiliser à bon escient ce matériel agricole.

Le président d l’UNPS-B  Inoussa Ouédraogo a, pour sa part, reconnu que le manque d’outils adéquats pour permettre aux producteurs de tirer profit de leurs exploitations est une réalité.

Il a aussi exprimé le besoin des producteurs semenciers en tracteurs et outils agricoles plus perfectionnés pour une mécanisation de l’agriculture burkinabè.

«En procédant à l’acquisition  de ces tracteurs, c’est une épine de moins que l’UNPS-B enlève aux pieds de ses membres. Et par ce geste nous espérons modestement contribuer au renforcement de la mécanisation agricole, gage de la professionnalisation des producteurs semenciers», a-t-il conclu.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut