International › AIB

Des consultations en rhumatologie gratuites pour les personnes âgées

Image d'illustration

Ouagadougou, 14 oct. 2019 (AIB) – La Société burkinabè de rhumatologie (SBR), en collaboration avec le Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B), a offert lundi, des consultations gratuites en rhumatologie au profit des retraités et des personnes âgées.

«Nous avons tenu à faire cette consultation gratuite pour les retraités et les personnes âgées afin de découvrir l’ensemble des pathologies que nous avions», a indiqué le président de la Société burkinabè de rhumatologie (SBR), Pr Dieudonné Ouédraogo.

M. Ouédraogo s’exprimait lundi à Ouagadougou, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre les rhumatismes, qui se tient du 14 au 16 octobre au Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B).

Pour lui, l’objectif visé à travers la journée de rhumatologie  consiste à diagnostiquer «gratuitement» les patients qui n’ont pas l’occasion d’être pris en charge.

«Nous savons que chez la personne âgée, ce sont des pathologies qui sont plus fréquentes et des études que nous avons réalisées dans nos services montrent que 20% des personnes âgées que nous recevons, ont des problèmes au niveau des articulations», a-t- il expliqué.

Le rhumatisme est une maladie des os, des articulations, des muscles et des tendons qui se manifeste le plus souvent chez les personnes âgées.

Pr Dieudonné Ouédraogo, s’est réjoui de la participation de la centaine de patients  et a  souhaité une mobilisation conséquente de la population cible (personnes âgées) pour les deux jours restants de la consultation.

Il a signalé que  ces activités s’inscrivent en prélude du 1er congrès de la Société africaine de rhumatologie (SAR) qui aura lieu en juin 2020 au Burkina Faso sur le thème: «vieillissement et affection articulaire».

A en croire la Directrice générale du CHU-B, Diane Kaboré, son département  s’engage à accompagner l’initiative de la SBR qui soulage un tant soit peu, les difficultés musculaires et articulaires des retraités et des personnes âgées.

Pour Mme Kaboré, «c’est un mal qu’il faut traiter avec beaucoup de diligence car cette frange de la société mérite une attention particulière, parce qu’ayant traversée pas mal de choses».

La patronne du CHU-B a souligné  qu’un accompagnement gratuit est    mis en place  en termes de personnels et de consommables médicaux, à travers des échantillons de médicaments aux patients en fonction des urgences.

Le président de l’Association nationale des retraités du Burkina,  de  la section du Kadiogo, Boureima Traoré, s’est dit satisfait du geste de la SBR qui vient à point nommé, résoudre les problèmes articulaires et musculaires des personnes du 3e âge.

M. Traoré a aussi invité toutes les personnes malades du rhumatisme à prendre part massivement à cette campagne de consultation gratuite.

Créée en 2014, la SBR  fait de la lutte contre les rhumatismes des personnes âgées au Burkina Faso, son cheval de bataille.

Agence d’Information du Burkina


Commentaire

À LA UNE
Retour en haut