Santé › Actualité

Coronavirus: 5 nouveaux cas au Burkina, 59 passagers venant de Chine en confinement

Coronavirus: 5 nouveaux cas au Burkina, 59 passagers venant de Chine en confinement

Le Burkina Faso a enregistré cinq nouveaux cas de coronavirus, portant le nombre total de cas à 20, alors que 59 passagers d’un avion en provenance de Chine ont été mis en confinement après la détection à bord de cas suspects, a annoncé lundi soir la ministre de la Santé Pr Claudine Lougué.

Le nombre des personnes infectées par le Covid-19 au Burkina Faso a evolué, passant à 20 avec la confirmation de « résultats positifs sur cinq cas » a déclaré la ministre à la télévision publique.

Par ailleurs, la ministre a indiqué qu’un avion en provenance de Chine avait été momentanément bloqué à l’aéroport de Ouagadougou après la détection de cas suspects parmi les passagers.

« Vers 14 heures, avant l’atterrissage de l’avion, nous avons appris par dénonciation qu’il y a un Chinois, affecté par le COVID19 dans l’avion (et) qui savait qu’il était malade (mais) qui a souhaité atteindre Ouagadougou pour pouvoir se soigner », a déclaré Pr Lougué.

«Quand l’avion a atterri, on s’est déportés avec tous les techniciens pour gérer le cas. Il y avait 3 chinois à bord, plusieurs nationalités à bord. Nous avons exfiltré les 3 chinois, l’équipe sanitaire est en train de les prendre en charge en concertation avec l’ambassade de Chine », a précisé la ministre de la santé.

Les trois cas suspects ont été conduits au centre hospitalier universitaire de Tengandogo, tandis que, les autres passagers au nombre de 56 sont en train d’être conduits dans un hôtel hors de la ville de Ouagadougou.

« Nous allons les garder jusqu’à recontrôler. », a Indiqué le Pr Claudine Lougué.

Dimanche, huit nouveaux cas de coronavirus avaient été détectés, cinq jours après l’annonce des deux premiers cas dans ce pays pauvre de l’Afrique de l’Ouest qui a décidé samedi la fermeture des écoles, collèges, lycées et universités.

Mercredi, le gouvernement a décidé de suspendre jusqu’à fin avril les manifestations et les rassemblements publics et privés, Pour limiter la propagation de l’épidémie dans le pays.


Commentaire

À LA UNE
Retour en haut