› Politique

Burkina Faso : L’opposition se dit prête pour la suite du dialogue

Roch Kaboré Sommet G5
Roch Kaboré Sommet G5 (photo d'archives)
C’est en minibus qu’une partie de ses représentants  s’est rendue à la Présidence de la République du Faso.

 

 

Après la nomination de nouvelles personnalités aux ministères de la Défense et de la Sécurité le 30 juin, l’opposition burkinabè se dit satisfaite et prête pour la suite du dialogue. Elle a répondu présent à cette reprise du dialogue. C’est en minibus qu’une partie des représentants de l’opposition s’est rendue à la présidence du Faso.

Selon Eddie Komboïgo, le chef de file de l’opposition, plus rien n’empêche la poursuite des discussions : « Nous sommes venus discuter dans l’intérêt supérieur de la nation. Toutes les conditions que nous avions demandées avaient été respectées. Les ministres de la Défense et de la Sécurité seront là pour qu’on discute de la sécurité. »

Plusieurs sujets étaient sur la table. Mais les travaux ont débuté avec le point sur la situation sécuritaire du pays. C’est d’ailleurs l’un des sujets qui avait poussé l’opposition à se retirer de ce dialogue il y a quelques mois. « Je pense que ce dialogue politique part sous de très bons auspices », se félicite Clément Sawadogo, ministre de l’Administration du territoire. »

Les participants à cette deuxième phase du dialogue politique ont 48 heures pour sortir des propositions consensuelles sur tous ces sujets.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut