Politique › Judiciaire

Burkina: Le DGA des Douanes poursuivi pour enrichissement illicite

Le Directeur général adjoint des douanes (DGAD) William Alassane Kaboré a été placé sous contrôle judiciaire, pour des faits d’enrichissement illicite, de délit d’apparence et de blanchiment de capitaux de l’ordre de 1 milliards 300 millions de FCFA, a annoncé jeudi le Procureur du Faso Harouna Yoda.

Selon le procureur du Faso, des investigations menées par le Commissariat central de police de  Ouagadougou (CCPO), il est ressorti que le DGA Alassane william Kaboré a, par une simulation illicite, utilisé Christophe Anne Kaboré pour acheter et mettre en valeur quinze parcelles dans la capitale politique dont le montant cumulé serai d’un milliard trois cent millions  de FCFA.

«En sa qualité de fonctionnaire des douanes, il est difficile d’amasser une telle fortune en vingt-trois ans de service sous le couvert de tierce personne, ce qui veut dire que ces investissements n’incluent pas ceux que le mis en cause a réalisé en son nom propre», a précisé le Procureur du Faso, Harouna Yoda.

M. Yoda qui s’exprimait jeudi à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse, a indiqué que le mis en examen a même usurpé l’identité de Salif Sylla pour acheter 655 tonnes de ciment pour la construction de plusieurs immeubles.

Il a signalé qu’au-delà de ses investissements sous le couvert d’autrui, M. Kaboré a fait des transferts de fonds dont il n’arrive pas à justifier l’origine et la nécessité des opérations.

D’après le Procureur du Faso, des procès-verbaux et autres pièces du dossier  révèlent que Alassane Walliam Kaboré est «probablement » le bénéficiaire effectif de biens, tant en son nom que par prête noms, dont ses revenus licites ne peuvent pas lui permettre de justifier.

De son avis, le parquet a demandé l’ouverture d’une information judiciaire contre  Alassane William Kaboré, son épouse et Salif Sylla.

«Tous les trois ont été mis en examen sans être placés en détention mais sous contrôle judiciaire pour des faits d’enrichissement illicite, de délit d’apparence et de blanchiment», a- t-il conclu.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut