Société › Actualité

Burkina: La Banque mondiale va soutenir les personnes déplacées par la mobilisation des ressources internes

Banque mondiale Burkina

La Banque mondiale a affirmé jeudi, qu’elle compte mobiliser davantage de ressources internes pour soutenir les  personnes déplacées des régions affectées par les multiples attaques terroristes,  afin d’accompagner le développement du Burkina Faso.

«La Banque mondiale peut rapidement mobiliser des ressources internes pour accompagner les déplacés internes, des régions et des communes affectées par la crise sécuritaire», a déclaré la  représentante-résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso, Mamouna Sow, à l’issue d’une audience jeudi avec le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré.

Pour elle, l’institution financière mondiale veut apporter des solutions de développement au pays, à travers la mise en œuvre des services de base aux populations tels que l’éducation, la santé, la nutrition et la construction des pistes rurales.

Depuis 2016, le Burkina Faso fait face à de multiples attaques terroristes qui ont occasionné près d’un millier de morts, plus d’un million de déplacés internes, de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels.

«Nous avons dans le cadre de notre partenariat une nouvelle fenêtre d’opportunités qui est la prévention et la résilience», a-t-elle confié.

Mamouna Sow a précisé que les solutions envisagées par la Banque mondiale visent à prévenir les risques de conflits dans les zones à risques afin de favoriser davantage le développement et la cohésion sociale dans lesdites localités.

Elle dit être venue aussi, pour échanger avec Christophe Dabiré sur la mise à disposition des citoyens des biens et des services afin de répondre aux attentes du gouvernement dans un contexte marqué par la crise sécuritaire et la Covid-19.

« Je suis venue pour échanger avec le premier ministre sur notre programme de partenariat et  réaffirmer les bonnes relations de confiance et de partenariat qui lie le Burkina Faso et la Banque mondiale», a-t-elle ajouté.

La représentante-résidente de la Banque mondiale a noté que son institution s’attèlera «urgemment» à mettre en place les différents projets pour répondre aux besoins des autorités burkinabè.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut