› Société

Burkina Faso : un militaire et quatre civils tués dans de nouvelles attaques

journaldebrazza.com

Cinq personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans des attaques qui ont ciblé un convoi de l’armée burkinabè aidée par des supplétifs.

 

C’est un convoi de ravitaillement de la ville de Titao, située dans le Nord du Burkina Faso, qui a fait l’objet d’attaques terroristes. L’assaut, mené lundi soir, a causé la mort de cinq personnes dont un soldat, selon des informations rapportées par des sources sécuritaires de l’Agence Anadolu, ce mardi 26 avril. Les militaires, aidés des supplétifs, étaient chargés d’escorter le convoi.

La plateforme de suivi des attaques terroristes, Sahel Security, a indiqué qu’une

. Des tricycles du convoi ont par la suite sauté sur une mine, faisant quatre morts et deux blessés parmi les civils.

Cette attaque intervient après celles de dimanche qui ont endeuillé l’armée burkinabè. Ce jour, neuf soldats ont perdu la vie dans une double attaque terroriste. Il s’agit des détachements militaires de Gaskindé et Pobe-Mengao, situés dans la province du Soum dans le Sahel burkinabè, qui ont subi deux assauts meurtriers simultanés.

Si neuf personnes dont cinq militaires et 4 civils sont mortes dans l’attaque de Gaskindé en plus d’une quinzaine de blessés, l’assaut de Pobé-Mengao a coûté la vie à 6 personnes dont 4 militaires et 2 supplétifs. Un bilan établi par l’état-major qui précise que cette seconde attaque a aussi fait 15 blessés.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut