Société › Education

Burkina Faso : l’enseignant Bassolma Bazié, reconnu coupable pour avoir refuser d’exécuter le volume horaire des cours

Bassolma Bazié

Bassolma Bazié, a été reconnu coupable de refus d’exécuter le volume horaire qui lui a été attribué pour dispenser ses cours. Rappelons que ce dernier est un enseignant et secrétaire général de la Confédération générale du Travail du Burkina (CGT-B).

En effet, le Conseil  de discipline du ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la promotion des langues nationales a entendu, le 21 septembre 2020, M. Bazié sur son refus d’exécuter son volume horaire hebdomadaire en tant qu’enseignant.

Selon une lettre adressée à Bassolma Bazié par ministre Stanislas Ouaro, il aurait été reconnu coupable de son refus d’exécuter horaire demandé. « À l’issue des échanges, vous avez été reconnu coupable de refus d’exécuter le volume horaire dû conformément à l’emploi du temps qui a été établi pour vous par le Censeur. » indiqua la correspondance.

Par ailleurs, il signifie à M. Bazié qu’aucune sanction n’a été prise à son encontre. Ainsi, il l’a invité à éviter tout acte contraire à la déontologie de la profession d’enseignant.

Toutefois, soulignons que M. Stanislas Ouaro a appelé M. Bazié au respect des instructions données par la hiérarchie


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut