› Politique

Burkina Faso : Le conseil des ministres éjecte le directeur général de Air Burkina de son fauteuil

Paul-Henri-Sandaogo-Damiba.

Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, a présidé ce mercredi 27 avril 2022, le conseil des ministres qui a, entre autres, délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales et procédé à des nominations.

A sa sortie du conseil, le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo, a annoncé qu’au titre de l’administration territoriale, le conseil a adopté trois décrets. Il s’agit en l’occurrence du décret portant nomination de contrôleurs généraux de police, du décret portant nomination de commissaires divisionnaires de police et du décret portant nomination de commissaires principaux de police.

L’adoption de ces décrets permet ainsi la nomination de cinq contrôleurs généraux de police, 18 commissaires divisionnaires de police et de 57 commissaires principaux de police. La liste de ces nominations sera publiée dans le journal officiel du Burkina Faso, informe le porte-parole du gouvernement.

Relativement au ministère en charge de l’économie, le conseil a également adopté un décret portant obligation de déclaration et de la tenue du registre de bénéficiaires effectifs des personnes morales et des constructions juridiques. Le ministre Bilgo a souligné que l’adoption de ce décret permet au Burkina Faso de disposer d’un registre de bénéficiaires effectifs des personnes morales et constructions juridiques.

Elle vise aussi à sanctionner de façon proportionnée les manquements aux obligations à une transparence conformément aux exigences d’actions financières.
En ce qui concerne le ministère des infrastructures, le conseil a adopté trois décrets. Le premier est un rapport qui fait le bilan des résultats de l’appel d’offres pour les travaux d’aménagement de 200 km de pistes rurales dans quatre régions du Burkina Faso. A cet effet, le conseil a marqué son accord pour l’attribution des marchés aux différentes entreprises.

Le deuxième rapport porte sur l’approbation des résultats de l’appel d’offres de construction et de bitumage de la RN11 Gaoua-Batié et de la RN15 phase2 Kalwartenga-Sanghin-Boulsa et la route régionale n°26, a indiqué le ministre Bilgo. Quant au troisième rapport, poursuit-il, il est relatif à une autorisation de procédure de passation et d’entente directe pour l’exécution des travaux d’urgence de réparation et d’entretien ainsi que le contrôle et la surveillance des travaux sur les tronçons routiers Gounghin-Fada et Kaya-Dori.

Des communications orales ont été présentées lors de cet hebdomadaire conseil des ministres et des résolutions ont été prises. Le directeur général de la compagnie Air Burkina a été relevé de ses fonctions avec effet immédiat, a annoncé le porte-parole du gouvernement. Cette décision fait suite à l’incident qui s’est produit le 24 avril 2022 à l’aéroport de Ouagadougou (feu de moteur sur l’Embraer 195, un appareil de la compagnie).

Le ministre des transports est chargé du suivi de l’exécution de la procédure. Réagissant sur la probable augmentation du prix de la baguette de pain, le porte-parole du gouvernement a rassuré qu’il n’y pas lieu de s’inquiéter. « Au-delà du cri de cœur lancé par certains boulangers, le ministre va se pencher sur ce dossier pour trouver une solution », a-t-il laissé entendre.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut