Politique › Institutionnel

3 agents révoqués de la fonction publique pour « actes d’indiscipline d’une extrême gravité » au Burkina

Ministère de la fonction publique du Burkina

Trois contrôleurs des impôts ont été révoqués hier mercredi, de la Fonction publique, pour avoir violenté en mars, une collègue qui s’était désolidarisée d’un mouvement de grève.

Le conseil des ministres a révoqué merci les contrôleurs des impôts Fatimata Bandaogo née Soudré, Aguima Jean Pierre Yonli et Ardjouma Kinta Traoré, sans préjudice de poursuites pénales.

Selon une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le 20 mars 2020, les trois agents avaient littéralement traîné hors de son bureau, l’agent de constatation et d’assiette Hawa Bikienga pour son présumé refus de se joindre à un mouvement de grève.

Pour le gouvernement, ces violences physiques et verbales constituent «des actes d’indiscipline d’une extrême gravité».

Le front syndical est rentré une fois de plus en effervescence, en février, quand le gouvernement a élargi l’impôt (IUTS) aux indemnités et aux primes des travailleurs publics.

Avec l’apparition de la Covid-19 le 9 mai 2020 et ses nombreuses restrictions, les syndicats ont différé leurs marches.


Commentaire

L’Info en continu
  • Burkina Faso
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 03.04.2019

Parc national de la Pendjari

e Parc National de la Pendjari a été classé en forêt domaniale et en réserve partielle de faune de la boucle de la Pendjarile 13 décembre 1954. Il a acquis…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Faso et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut