DOSSIERS   |     INTERVIEW  |    

Crash d’air Algérie: Des enquêteurs français auprès des proches des victimes

Par APA - 02/09/2014

Une association des parents des victimes de l’accident a vu le jour le 4 août dernier et est présidée par le Burkinabè Halidou Ouédraogo

Présente à Ouagadougou dans le cadre de l’enquête relative au crash (le 24 juillet dernier) du vol AH 5017 d’Air Algérie, une équipe judiciaire composée de trois Français a rencontré lundi à Ouagadougou, le bureau de l’association des familles de victimes du drame. L’objectif de l’équipe d’enquête judiciaire dans la capitale burkinabè, est de récolter des informations complémentaires concernant le crash du vol AH 5017, a-t-on appris.«Nous sommes venus ici pour demander le concours du Burkina Faso afin d’avoir des informations sur tout ce qui concerne le départ de l’avion et des informations avec des pilotes burkinabè sur comment les vols sont préparés sur le territoire», a déclaré le Capitaine Philippe Molé, l’un des trois membres de l’équipe. Il a aussi laissé entendre que le travail se fera en collaboration «excellente» avec la justice et les autorités burkinabè.
    © droits réservés
En partenariat avec des météorologues, cette équipe française va rencontrer bien attendu des pilotes et des spécialistes de l’aviation au Burkina Faso.

Ce lundi, l’équipe a échangé avec les journalistes, ainsi qu’avec les proches des victimes de l’accident, en présence du chef de l’équipe de gestion de la cellule de crise du Burkina, le général Gilbert Diendéré.

Cette présente mission au Burkina Faso de l’équipe d’enquête judiciaire, prévue pour durer trois ou quatre jours, arrive après celle technique, vers la mi-août dernier.

Les boîtes noires de l’avion retrouvées quelques jours après le drame, n’ont pas permis de déterminer les causes réelles du crash d’Air Algérie mais les enquêteurs présents dans la capitale burkinabè disent détenir des éléments d’information, à même de pouvoir « déterminer les causes et expliquer l’accident ».

« Nous pourrons donner une explication aux familles sur ce qui s’est passé lors de cet accident », a affirmé le Capitaine Philippe Molé.

L’équipe qui séjourne actuellement à Ouagadougou aurait déjà dirigé plusieurs enquêtes dont celle du crash du vol AF447 de Rio-Paris survenu le 1er juin 2009, peu après son départ du Brésil.

Le vol AH5017 de Air Algérie qui avait quitté, le 24 juillet, Ouagadougou pour Alger, s’est écrasé au Mali, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso, faisant 116 victimes de plusieurs nationalités.

Une association des parents des victimes de l’accident a vu le jour le 4 août dernier et est présidée par le Burkinabè Halidou Ouédraogo.
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

La première édition du Festival de la bande dessinée de Ouagadougou 3 au 5 mars 2013
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUFASO.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDF

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé